Approche thérapeutique
  
Dès mes premières années de pratique, il m’est apparu évident que je ne pouvais me concentrer à la psychologie en me restreignant à un unique cadre théorique ou pratique.  Toutes les formations auxquelles je participais, et surtout, chaque client que je rencontrais, me démontraient à quel point il était naturel de travailler selon une approche intégrative, c’est-à-dire en tenant compte de plusieurs approches qui expliquent et qui traitent le fonctionnement global d’une personne. 

Au fil de mon développement professionnel, j’ai découvert comment la personne humaine ne peut être expliquée par un seul aspect qui forme sa personnalité.  Par exemple, nous ne pouvons tout expliquer par la génétique ou  encore par notre éducation.  Nous devons considérer l’ensemble des facteurs qui nous ont permis  de nous développer, et parfois dans une direction qui n’est pas souhaitée.   Par cette évidence, j’ai choisi de travailler avec mes clients en tenant compte de ce qui les constituent.  Je considère donc leur origine familiale, leur biologie, leur éducation reçue, leurs relations, leurs façons de se situer dans leur vie (croyances, valeurs, décisions, modes de fonctionnement).   Je cherche à apprendre sur leur style de motivation ou encore le sens qu’il donne à leur vie.   J’observe chez la personne, comme pour un tableau d’un grand maître, toutes les couleurs, les textures  et les matériaux  qui constituent l’œuvre devant moi.

Lors des consultations, je travaille en utilisant les approches ou techniques décrites ci-dessous.



Psychothérapie Sensorimotrice

La Psychothérapie Sensorimotrice  (Sensorimotor Psychotherapy ™) est une nouvelle conception de la psychothérapie créée par Pat Ogden aux États-Unis.   Développée depuis les vingt-cinq dernières années et basée sur l’approche de grands penseurs et chercheurs en psychologie et neurosciences, cette thérapie verbale orientée vers le corps travaille avec les expériences inscrites chez l’individu, dans une mémoire corporelle / sensorimotrice.  

D’abord orientée vers une résolution des traumatismes, nous pouvons favoriser le développement global du client avec cette approche.  De façon générale, nous travaillons à réorganiser  les réactions réflexes et habituelles inadéquates ou problématiques vers une résolution graduelle, individualisée et adaptée, en tenant compte des multiples composantes des expériences vécues (les sens, les idées, les valeurs, les émotions, les sensations corporelles).  Le travail en Psychothérapie Sensorimotrice se fait par le biais de l’échange verbal et par expériences psycho-corporelles, en utilisant par exemple, la pleine conscience (mindfullness) et les mouvements intuitifs ou  spontanés, parfois très subtils.  La Psychothérapie Sensorimotrice  est une approche qui exige plusieurs heures de formation chez le thérapeute.  Nous utilisons les récentes découvertes en matière de processus psychologiques et des neurosciences.    

Lors d’une séance typique en Psychothérapie Sensorimotrice, le client est généralement surpris de constater à quel point son corps lui offre de nouvelles réponses, bien avant que sa tête n’ait réfléchi.   Nous travaillons donc à promouvoir cette connaissance du corps, à considérer ces informations comme étant naturelles et bénéfiques au dénouement d’impasses psychologiques ou de réflexes défensifs devenus inappropriés.

Par cette approche, le client est profondément respecté dans son vécu.  Il est graduellement invité à transformer son vécu en utilisant sa curiosité et son courage pour tenter de nouvelles expériences, avec l’aide du thérapeute.  Ainsi, nous pouvons utiliser des objets et des outils thérapeutiques lors des séances. 



Psychologie Corporelle Intégrative  (PCI)

La Psychologie Corporelle Intégrative (PCI - également Psychothérapie Corporelle Intégrée), provient d’un point de vue intégratif de plusieurs courants théoriques et pratiques de la psychologie et de la psychothérapie.  Créée par Jack Lee Rosenberg et Marjorie Rand, la PCI offre des outils très intéressants pour travailler avec le client vers des objectifs de mieux-être.  Par la PCI, l’objectif est d’amener le client à intégrer un sentiment de Soi plus vivant, par des techniques et une approche incluant le corps (mouvement, respiration), la présence, la frontière et bien sûr, la relation thérapeutique.   Nous tenons compte de l’histoire du client, tant passée que présente, afin de travailler à améliorer la relation à soi-même et à son environnement.



Intégration par les Mouvements Oculaires (IMO)

L’Intégration par les Mouvements Oculaires (IMO) est une technique utilisée initialement pour traiter les troubles de stress post-traumatique et les souvenirs négatifs envahissants.  Cette technique se rapproche beaucoup du EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing).  Cette technique fut créée par Steve et Connirae Andreas en 1989, en faisant des liens conceptuels avec la Programmation Neuro-Linguistique (PNL).  Le rationnel derrière cette technique réside dans le fait que nous procédons à des mouvements oculaires involontaires (pendant le sommeil et l’éveil) pour intégrer les informations qui nous sont présentées dans la vie quotidienne.  Naturellement, nous allons orienter notre regard dans certaines directions afin de chercher une information ou encore pour répondre à une question.  Pendant le sommeil, nos yeux sont aussi beaucoup sollicités et leurs mouvements sont le signe d’activité cérébrale intensive.  

En provoquant volontairement des mouvements oculaires lors d’une séance IMO, selon un protocole étudié et un processus intégratif, nous arrivons ainsi à traiter les informations qui n’arrivent pas à être intégrées pour diverses raisons. On utilise donc, au départ, un mécanisme naturel de l’organisme (mouvements oculaires),  pour aider l’intégration d’une situation difficile.  Tout le protocole utilisé par le thérapeute et pendant la séance est également nécessaire au processus d’intégration et de changement. 



L’approche existentielle-humaniste

Selon l’approche existentielle-humaniste, l’être humain est constitué de forces et de ressources qui ne cherchent qu’à être mises à son profit.  La personne est donc au centre du traitement et nous visons à l’amener vers l’épanouissement de ses besoins fondamentaux et d’expansion du Soi.  La quête d’un sens à sa vie est également un point central de cette approche.    Ainsi, nous cherchons à soutenir les expériences qui fournissent l’élan vers la réalisation de soi et l’expansion.  Nous regardons à retrouver ou à améliorer les ressources qui ont été malmenées par les expériences négatives qui parsèment le chemin de nos vies.

 



L’approche cognitive-comportementale

L’approche cognitive-comportementale en est une qui est plus « pratico-pratique ».  En effet, la personne présentant différents problèmes sera abordée à travers ses idées (cognitions) et ses comportements.  Le côté intéressant de cette approche réside dans  le fait d’acquérir de nouveaux comportements, plus adaptés et sains.   Ainsi, nous allons orienter la personne à travers différents exercices et « devoirs » afin de développer un registre élargi de ses comportements.  Par le fait même, la personne peut ainsi vivre l’expérience d’un changement dans ses idées et perceptions de soi ou de son environnement.  

 
  Centre de Psychologie Intégrative © Tous droit réservés 2011-2016